«It always seems impossible, until it’s done» Nelson Mandela

édito

Aziz Bentaj, fondateur.

Aziz Bentaj, fondateur.

« Rien ne se perd, rien ne se crée,
tout se transforme »

Antoine Lavoisier

« Rien ne se perd,
rien ne se crée,
tout se transforme »

Antoine Lavoisier

Xcrusher,
un pari urgent pour l’avenir

Nous sommes convaincus que développement économique et développement durable sont intimement liés. Nous sommes convaincus que, de nos jours, l’économie circulaire doit être un, si ce n’est LE vecteur de la croissance future de nos sociétés. Elle exige de chacun de nous, entreprise ou particulier, de réconcilier croissance et environnement par une réutilisation intelligente, économique et propre des matériaux, en limitant la consommation de matières premières, d’eau et d’énergie. Elle exige de nous de transcender les politiques conventionnelles de gestion de déchets qui ont longtemps structuré notre recyclage pour nous placer dans une nouvelle exigence : celle de la valorisation matière. Ce faisant, elle nous pose un nouveau défi : celui de dé-complexifier nos matériaux complexes pour autoriser, in fine, une valorisation matière.

• Comment faire pour séparer les constituants matières de nos objets complexes et, par là même, simplifier leur tri ?
• Comment faire pour extraire les terres rares, les minéraux stratégiques de nos écrans et portables déposés en couche mince ?
• Comment récupérer l’or et les métaux de nos cartes bancaires constituées à 99 % de plastique ?
• Commet parvenir à séparer le plastique, le papier et l’aluminium de nos emballages d’aliments ou de médicaments sans recourir à des solutions chimiques ou à d’autres techniques énergivores et à fort impact carbone ?
Avec Xcrusher, nous avons eu à cœur de développer une solution de récupération, de dépollution et de valorisation des déchets industriels, qu’il s’agisse de chutes ou de sous-produits, en utilisant uniquement le phénomène physique que représente un arc électrique et son onde de choc.

L’électricité au service du recyclage, des électrons par milliers pour séparer les constituants de nos déchets… Voilà où résident les principes sous-jacents de la technologie Xcrusher. Aucun produit chimique, uniquement des phénomènes de plasma froid générés par des décharges électromagnétiques, qui nous permettent de récupérer l’indium des écrans LCD de nos mines urbaines, de recycler la fibre de carbone de nos avions ou de nos cannes à pêche… Cette démarche, qui relève de la responsabilité de toute entreprise, s’inscrit dans celle plus globale d’une gestion durable et s’accompagne indéniablement d’un gain en termes de compétitivité. Et puis, savoir réutiliser nos chutes et résidus, c’est aussi savoir préserver nos ressources naturelles et faire le pari d’un avenir serein pour les générations à venir. Xcrusher, qui a été conçu pour répondre à ces enjeux essentiels, permet de concilier les impératifs économiques, environnementaux, sociaux et réglementaires.

L’histoire

À l’origine,

La société Xcrusher est née de la volonté de ses fondateurs de développer des applicatifs civils à partir d’une technologie d’origine militaire. Sur la base d’un protocole d’accord signé en 2006 entre un industriel français de la défense et la société Xcrusher SAS, notre société a pu rapidement acquérir une expertise reconnue dans les domaines civils de l’application des puissances pulsées à très haute performance. Plusieurs familles de brevets couvrant le secteur de l’énergie, le secteur minier et le secteur de l’environnement lui permettent d’asseoir son expertise sur des innovations reconnues par l’homme de l’art. Aujourd’hui les applications du procédé Xcrusher couvrent de nombreux domaines confrontés à la nécessaire séparation des constituants présents dans les matériaux complexes de la vie quotidienne. 
Cette séparation constitue l’étape cruciale et primordiale pour le recyclage et la revalorisation matière.

« Plus c’est complexe, et plus c’est intéressant d’utiliser Xcrusher comme procédé physique, pour la séparation des constituants en vue de leur recyclage. »

Xcrusher est aussi un procédé puissant pour une fragmentation sans contact des produits qui exigent la suppression de toutes contaminations croisées lors de leur broyage micronique, submicronique et nanométrique.
La recherche et développement de Xcrusher a bénéficié de partenariats public-privé, du soutien de l’Ademe, du Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), afin de promouvoir cette technologie et ses potentialités dans une optique d’économie circulaire.
Après plusieurs années de recherche et développement, la technologie Xcrusher a atteint une maturité industrielle dans plusieurs applicatifs et accompagne aujourd’hui des industriels, leaders mondiaux, dans leurs problématiques de recyclage et de valorisation, de fragmentation sans contact, de bonification de gisement minier…

L’organisation

Une équipe au service
de l’open innovation

Xcrusher est une technologie transversale pouvant répondre aux besoins de plusieurs secteurs d’activités confrontés aux problèmes de la fragmentation, la séparation et la pulvérisation des matériaux. Pour répondre à l’ensemble de vos besoins, Xcrusher SAS dispose d’une équipe pluridisciplinaire à votre service pour vous accompagner dans la recherche d’une solution optimale de valorisation de vos produits par le procédé Xcrusher. Spécialistes des procédés liés aux puissances pulsées (électronique de puissance, physique des plasmas, électromagnétisme, thermodynamique…) , nos ingénieurs ont su développer une culture de dialogue avec les autres compétences issues de vos métiers pour appréhender vos problématiques dans leur globalité et leur complexité. L’open innovation est notre devise. En filigrane, elle structure nos partenariats d’innovation avec nos clients.

Nos locaux

La vitrine technologique et expérimentale du procédé Xcrusher est située
au Val-de-Reuil. Installée sur le site
de Soprema, elle se veut ambitieuse
et écologiquement innovante.

Avec son esthétique volontariste, contemporaine et maîtrisée,
notre bâtiment se démarquera
du classicisme par son ouverture et sa forme prismatique.